Il existe une confusion entre les investissements immobiliers et le développement immobilier, en particulier en ce qui concerne la manière la plus avantageuse de détenir un bien immobilier du point de vue impôts.
Si un contribuable planifier d’acheter le terrain et de construire une nouvelle maison, un chalet ou de rénover de manière substantielle une maison existante, il s’agit d’un développement immobilier et non d’un «investissement» immobilier. La distinction est très importante car le traitement fiscal des bénéfices tirés du développement par rapport aux investissements est très différent.
Le développement immobilier est considéré comme un revenu d’entreprise active («ABI»).

Un investissement immobilier est pris en compte lorsqu’un contribuable achète un condo ou une maison et perçoit des revenus locatifs à court ou à long terme d’un tiers locataire. Le bénéfice tiré de la location de biens immobiliers n’est pas considéré comme une ABI au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu. Le revenu locatif net est imposé comme un revenu de placement.

Beaucoup se demandent ce quoi est préférable pour garder les investissements: personnels ou corporatifs.
DÉPEND:
Si le contribuable gagne la majeure partie de son revenu grâce à son emploi, il est donc logique de détenir personnellement l’immeuble de placement.
Si le contribuable gagne la majeure partie de son revenu par l’intermédiaire d’une SPCC qu’il contrôle, le fait de détenir l’immeuble de placement dans la SPCC est plus avantageuse du point de vue fiscale.

Pour des calculs et plus de détails sur ce sujet, n’hésitez pas à contacter Lilia Chiper comptabilité et fiscalité Inc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.